SUD-KIVU : Coup de pioche du gouverneur Théo Ngwabidje pour rehabiliter la route Amsar-Birava

560 Vues

SUD-KIVU : Coup de pioche du gouverneur Théo Ngwabidje pour rehabiliter la route Amsar-Birava

Par la Nouvelle Afrique

C'est une grande nouvelle pour les habitants de Kabare littoral et tous les usagers qui ont vécu le calvaire durant plusieurs années sur cette route. Le Gouverneur de Province Théo Ngwabidje Kasi a procédé au lancement des travaux de réhabilitation du tronçon routier compris entre Amsar et Birava en territoire  de Kabare ce mardi 19 janvier 2021. 

Les travaux à effectuer sous la méthode de haute intensité de main d'oeuvre, consistent à la remise en état total de la route, au terrassement, drainage dont le curage des ouvrages existant, mais également le rechargement partiel ou ponctuel à certains endroits identifiés. Réalisée dans le cadre du Projet Intégré de Croissance Agricole dans les Grands Lacs, cette réfection rentre dans le cadre de la réhabilitation des routes de desserte agricole du Sud-Kivu dans le but de rapprocher davantage tous les coins et recoins de la Province, du Chef-lieu Bukavu.

Pour le Gouverneur de Province Théo Ngwabidje, ces travaux vont, pas seulement désenclaver les entités qui partagent cette route, mais surtout faciliter l'évacuation des produits agricoles vers les centres de consommation.

À cette occasion, l'autorité  provinciale a rendu un vibrant homme au Président de la République, Chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, "qui dans sa vision souhaite que le sol prenne le dessus sur le sous-sol afin de combattre la sous-alimentation."

Selon la cellule de communication du Gouvernorat du Sud-Kivu, la population constituée des couches sociales du territoire de Kabare a quant à elle salué et remercié le Gouverneur Théo Ngwabidje pour son plaidoyer visant l'accélération des différents projets intégrateurs dans le cadre du PICAGL.  

L'autorité a insisté sur le respect des règles de l'art et le délai pour la réfection de l'ouvrage long de 29 Km, de Amsar à Katana en passant par Birava et Mushweshwe avant d'effectuer une visite guidée des installations de l'IITA Kalambo dont deux nouveaux laboratoires d'Aflasafe et de germination des semences, qui connaissent l'appui du PICAGL.

De même, le gouverneur de province a rappelé sa volonté de faire de l'agriculture un moteur de développement pour la Province afin de combattre la dépendance alimentaire tel que stipulé dans le Programme de développement de la Province du Sud-Kivu.

Notons qu'une fois réhabilitée, cette route va réduire d'éventuels cas de noyade grâce au rétablissement du transport en commun sur la voie ce dont s'est réjoui l'administrateur du territoire Thadé Miderho. 

La Nouvelle Afrique 





Dans la même rubrique


Commentaires