Filinfo :

SUD-KIVU : Le caucus des députés de Uvira-Fizi plaide pour la réhabilitation de la RN5, ponts, sécurité et catastrophes naturelles

752 Vues

SUD-KIVU : Le caucus des députés de Uvira-Fizi plaide pour la réhabilitation de la RN5, ponts, sécurité et catastrophes naturelles

Ils l'ont signifié ce Jeudi 21 Janvier 2021, lors d'un entretien que sa délégation conduite par l'Honorable Masine Kinenwa a eu avec le Gouverneur de Province Théo Ngwabidje Kasi.

Les problèmes d'infrastructures, de sécurité et des catastrophes naturelles auxquels font fassent les populations de ce coin de la Province, ont constitué l'essentiel des échanges entre le numéro Un du Sud-Kivu et les élus de Uvira-Fizi. 

D'une oreille attentive, le chef de l'exécutif provincial a répondu aux préoccupations de ses hôtes sur certaines de leurs préoccupations concernant des ponts : Bukavu-Uvira, Luango, Sange, Runingu ainsi que du tronçon Ruhanga et la réhabilitation de la RN5. 

Sur le chapitre des infrastructures par exemple, le Gouverneur de Province a promis la relance des travaux sur le pont Sange avant la fin du mois car étant déjà en pourparlers avec les partenaires qui vont participer à sa réhabilitation. 

Pour le pont Runingu, les travaux y seront lancés incessamment, et pour le tronçon Ruhanga, le Gouv attend le rapport de la mission effectuée par le Directeur Provincial de l'Office des Routes avant de décider du début des travaux et de la déviation à suivre durant le temps de réhabilitation de ce tronçon.

Concernant la question sécuritaire, le Gouverneur Théo Ngwabidje a rassuré les députés de son implication personnelle afin de mettre fin à toutes les tracasseries militaires et des groupes armés à Misisi, il a promis d'en parler au conseil des ministres afin de remédier à cette situation. 

Enfin, sur l'épineux problème des catastrophes naturelles à Uvira, suite au déversement des eaux de la rivière Mulongwe et Kamvivira, et des inondations qui mettent en danger les vies des populations, le Gouverneur de Province a rappelé qu'il avait signé un arrêté portant lotissement de Rutemba, afin que la population quitte ces sites non aedificandi pour ainsi protéger les vies humaines et les biens de ses administrés.

À la presse locale, l'honorable Masine Kinenwa qui conduisait la délégation, a souligné qu'une prochaine réunion avec l'Autorité Provinciale sera ténue après 3 mois dans le but d'évaluer les résolutions prises dans la réunion de ce jour. 

La Nouvelle Afrique 





Dans la même rubrique


Commentaires