Filinfo :

Kinshasa : l'interfédéral Jeunesse UNC, hon.Bertin Mubonzi face aux habitants de Kasavubu

300 Vues

Kinshasa : l'interfédéral Jeunesse UNC, hon.Bertin Mubonzi face aux habitants de Kasavubu

La jeunesse de l'UNC/ ville-province de Kinshasa renforce sa politique de proximité pour lutter contre l'intox et la désinformation.

Par la Nouvelle Afrique

Les jeunes de l'Union pour la Nation congolaise de Vital Kamerhe veulent étendre l'idéologie de ce parti sur l'ensemble de la population. Mais aussi, conscientiser les habitants sur le danger de la désinformation et de l'intox. 

Il ne s'agit donc plus pour ces militants de demeurer terrés dans leurs permanences respectives mais plutôt d'engager directement un dialogue avec les Kinois à travers un cadre qu'ils viennent de dénommer Temple de vérité.

Ce sont là les stratégies que vient d'instaurer monsieur Bertin Mubonzi, président interfédéral de la jeunesse de l'UNC dans la capitale.

Grand manager et stratège en gestion des ressources humaines dans le cadre de cet "arbre à palabre", ce fidèle au directeur du cabinet du président de la République a communié avec une importante couche de la population au Rond-point Gambela.

À lire aussi : http://www.lanouvelleafrique.com/news/478/politique-les-critiques-sur-vital-kamerhe-suscitent-des-indignations-a-l-est-du-pays

"Devant une assistance constituée de toutes les couches de la population de la commune de Kasavubu, venue spontanément devant ce féru de sang de Kamerhe suivre son message qui a porté sur l'unité et la consolidation du CACH, les fondements et les répercussions de l'accord de Nairobi dans la gestion actuelle du pouvoir et sur les bons rapports entre le Président de la République et Son Directeur de Cabinet, un accent a été mis aussi sur le programme de 100 jours, notamment sur les sauts-de-moutons"

Les membres de l'UNC promettent que ce format de communication est une stratégie qui va se répercuter sur toutes les 28 fédérations de la capitale, où désormais, disent-ils, en soulignant que toutes les places publiques seront " envahies" par les jeunes afin de lutter contre la désinformation et l'intoxication touchant à leur leader ainsi que leur parti, résultantes, selon eux, des politiciens en mal de positionnement.

Ces jeunes de la coalition au pouvoir, estiment qu'il leur revient de partager la vision de leur président national, Vital Kamerhe avec leurs paires de la ville province de manière qu'elle fasse "bouger la neige"

La Nouvelle Afrique





Dans la même rubrique



Commentaires