Filinfo :

RDC: Hier à Béatrice Hôtel où se tient la réunion du Comité préparatoire du dialogue national : Edem Kodjo présente sa feuille de route

2605 Vues

RDC: Hier à Béatrice Hôtel où se tient la réunion du Comité préparatoire du dialogue national : Edem Kodjo présente sa feuille de route

ce vendredi et les participants vont débattre des questions liées à l’organisation des élections dans le délai, des préalables posés par l’Opposition, du quota, de l’agenda et du lieu.

Les discussions en commission débutent ce vendredi et les participants vont débattre des questions liées à l’organisation des élections dans le délai, des préalables posés par l’Opposition, du quota, de l’agenda et du lieu qui abritera le dialogue national

Le facilitateur du dialogue national, le togolais Edem Kodjo bien que récusé par une frange de la société civile et le Rassemblement des Forces politiques et sociales Acquises au Changement, a présenté hier jeudi 25 Août 2016 le projet de sa feuille de route contenant les matières inscrites à l’ordre des travaux du comité préparatoire du dialogue politique dont les activités se déroulent à Béatrice Hôtel , dans la commune de la Gombe.

Dans ce document, on peut trouver l’agenda, le quota et le lieu où se tiendra le dialogue appelé à résoudre la crise politique qui secoue le pays depuis les élections du 28 Novembre 2011 et son corolaire qu’est la légitimité du pouvoir.

Se confiant à la presse, certains participants ont expliqué qu’il était question de débattre des questions préliminaires de la feuille de route présentée par le facilitateur parmi lesquelles figurent l’organisation des élections, les préalables posés par l’opposition, le quota, l’agenda et le lieu qui abritera ce forum.

Dès ce vendredi, les travaux vont démarrer en commissions où toutes ces questions seront discutées. Hier, les discussions ont été âpres sur la question du quota de chaque composante au dialogue surtout qu’une faible représentation a été réservée à la Société civile.

Mais le compromis a vite été trouvé. L’opposition aura 68 délégués, la MP aura le même nombre et la société civile se contentera de 36 délégués. Autre question, les participants aux travaux préparatoires du dialogue tiennent à devenir d’offices participants au dialogue proprement dit.

Mission principale

L’objectif principal du comité préparatoire du dialogue consiste à préparer un rapport technique. Il va ensuite rédiger une ébauche du règlement intérieur du dialogue, déterminer le lieu et la durée du forum, déterminer la composition et le fonctionnement du comite préparatoire, déterminer aussi les critères et les mécanismes de désignation des délégués au dialogue. Déterminer enfin le format ou quota à octroyer aux composantes du dialogue, et élaborer un budget et l’ordre du jour du Forum ayant comme point saillant le processus électoral.

Elections dans le délai

Le souhait de la majorité des participants du coté de l’opposition est de voir les élections se tenir dans le délai prévu par la Constitution et, que le gouvernement créé la confiance en répondant favorablement aux préalables posés par l’Opposition. Entre autres, la libération sans condition des prisonniers politiques et d’opinion, la fin d’instrumentalisation de la justice contre les opposants. Le gouverneur José Makila plaide pour le cas de Moise Katumbi qu’il souhaite voir participer au dialogue.

liste dia

Sauf changement de dernière minute, les travaux du comité préparatoire du dialogue national qui se déroulent à Béatrice Hôtel pourront prendront fin ce samedi 27 Août 2016. Mais les participants pourraient tirer les choses en longueur pour des raisons faciles à deviner.

Au regard de la liste des participants distribuée à la presse hier par le Bureau du Facilitateur, près de 48 personnes prennent part à ces travaux dont 5 représentants de la Majorité présidentielle institutionnelle, 12 délégués de la Majorité Présidentielle tout cours, 5 de l’Opposition Institutionnelle, 10 mandataires de la Société civile, 11 de l’Opposition et une autre catégorie des participants composée entre autres d’Azarias Ruberwa Manya, Bruno Mavungu, Lambert Memas Matuku, Mantezolo Diatezua.

liste dia2

Parcourant la liste des participants, un observateur parle déjà d’un mauvais départ et craint de voir que ce dialogue soit-il convoqué par Joseph Kabila à travers son ordonnance du 28 Novembre 2015 n’est pas celui prôné par la Résolution 2277 qui exige la tenue des élections dans le délai prévu par la Constitution.

Mais la majorité des délégués à part quelques uns sont à la solde du pouvoir et la plupart attendent d’être nommés aux postes ministériels ou chefs d’entreprises publiques après le dialogue qui, du point de vue de certains observateurs a mal commencé avec l’absence des grands leaders de l’opposition organisatrice de la Conférence de Genval, en Belgique.

Par Godé Kalonji/La Tempête





Dans la même rubrique


Commentaires