Filinfo :

Politique : Emouvante Oraison funèbre de M. Katumbi à Apalata lue par Hon. Bolengetenge devant les deux présidents du parlement, députés et Sénateurs

1571 Vues

Politique : Emouvante Oraison funèbre de M. Katumbi à Apalata lue par Hon. Bolengetenge devant les deux présidents du parlement, députés et Sénateurs

Le député MS Apalata élevé au rang de fondateur à vie d’Ensemble pour la république. 

Par la Nouvelle Afrique 

La perte du président du groupe parlementaire MS à la chambre basse du parlement a plongé le leader d’ensemble pour la république dans une situation désespérée. Moïse Katumbi vient de perdre un des pionniers de son futur parti politique, l’un de ceux qui ont ficelé récemment à Lubumbashi une unité qui s’apprête à devenir la plus grande formation politique du pays.

Dans son oraison lue par l'honorable Dieudonné Bolengetenge devant les présidents de deux chambres du parlement, députés, Sénateurs, amis, frères et connaissances réunis pour rendre les derniers hommages à l'illustre disparu, Moïse Katumbi fait l'éloge d’un homme qui fut maître des ses convictions, d’un militant acharné en faveur des valeurs pacifiques et démocratiques. 

Le plus grand regret exprimé par l’homme de Kashobwe c’est de déplorer la perte inopinée d’un homme constant devant les tentations d’achat de conscience :

« Ta seconde vocation s’est quant à elle traduite par un engagement politique sans faille en faveur de la paix, de la liberté et de la démocratie. Mais aussi en faveur de la défense des plus vulnérables et des plus démunis. Tu te battais avec fougue pour imposer la justice sociale pour tous les congolais et assurer à tous le respect de la dignité humaine. Tu as résisté aux privilèges et aux tentatives de ceux qui t’ont approché, pour acheter ta conscience et trahir ton second serment, celui de servir le Congo. Ton engagement politique tu t’y es tenu sans faille et avec courage contre vents et marées. »

Moïse Katumbi se souvient sans ambages de la droiture qui caractérisait l’honorable Apalata de son vivant. Un homme d’une sagesse redoublée de bons sens :

« Tout au long de ta vie bien trop courte, tu es demeuré un homme de droiture, une voix forte et une conscience au milieu du désordre et de l’agitation de la vie politique. Ta sagesse et ton sens, tu les tenais non seulement de ton éducation mais surtout de tes racines profondément ancrées dans la terre du Bas-Uélé qui t’avait vu naitre et dans l’amour des tiens et de ton prochain ».

A titre posthume, Apalata sera marqué dans les annales d’Ensemble pour la république comme fondateur à l’éternité, question d’immortaliser un homme épris d’honnêteté. 

Moïse Katumbi n’a aucune marque de reconnaissance à cette figure de proue que d’éterniser sa mémoire pour un noble combat politique :

« Le très haut te rappelle au moment où nous mettons sur pied le grand parti politique dont tu resteras un des fondateurs pour la vie. »

Moïse Katumbi a présenté ses condoléances à la veuve et aux orphelins de l’illustre disparu ainsi qu’à sa famille biologique, les appelant à être forts et à surmonter ce tragique épisode.

Ainsi, écrit-il:

La Nouvelle Afrique 





Dans la même rubrique


Commentaires