Filinfo :

Politique : Vital Kamerhe à un pas de Makala (affaire 100 jours)

8247 Vues

Politique : Vital Kamerhe à un pas de Makala (affaire 100 jours)

Coup fratricide au sein de la famille au pouvoir, plusieurs cadres du FCC, de CACH et complices jurent sur la mort politique de Kamerhe.

Par la Nouvelle Afrique 

Le coup est salé et bien ficelé par les officines qui pour des raisons d'adversité acharnée ont décidé de surmonter leurs petits différends dernièrement observés en faisant bloc pour traîner dans la boue le Directeur de Cabinet du Chef de l'Etat.

Comme on peut bien le constater, toute cette saga juridico-politique vacillant autour du programme de 100 jours et qui a déjà avalé deux gros poissons étrangers n'a pour finalité que la tête de Vital Kamerhe qu'il faut à tout prix dépecer, et les ingrédients pour y parvenir ne font pas légion, "affaire sauts-de-moutons et construction logements sociaux" en exergue. Il en demeure ainsi pour les ennemis de Kamerhe qu'on peut compter dans Cach comme au FCC, prêts à le croquer tout cru.

Dans cette aversion, on peut citer par exemple Jean-Marc Kabund qui a toujours éprouvé un sentiment amer, voire obsédant à l'endroit de l'homme qui s'était pourtant effacé de la présidentielle 2018 pour leur champion Félix Tshisekedi. De même on peut avancer le nom de Nehemie Mwilanya dont le fauteuil est chauffé actuellement par l'homme du parti rouge.

En tout cas, l'ancien Directeur de cabinet de Joseph Kabila et Coordonnateur du FCC a une rancœur qui ne faiblit contre le pacificateur. D'ailleurs, un des échanges vifs entre les deux qui souvent se disputent le leadership du Sud-Kivu avait failli en arriver loin, n'eût été la promptitude de Joseph Kabila calmant Vital Kamerhe qui était au point de déballer cet ancien Dircab qui n'est pas du tout un modèle. La liste n'étant pas exhaustive.

À lire aussihttp://www.lanouvelleafrique.com/news/706/justice-incapable-de-justifier-l-argent-pour-la-construction-des-logements-sociaux-jammal-samih-aux-arrets

Cependant, n'ayant pas réussi à embarquer le Chef de l'Etat dans la besogne contre celui en qui il ne cesse de renouveler sa confiance, c'est auprès maintenant de David Blattner et Jammal Samih que les pourfendeurs de Garçon BK, ont tenté et tentent à l'achever. 

En effet, selon nos sources bien introduites, l'américain Battner est victime de son honnêteté. Le fait pour lui de n'avoir cédé aux sollicitations de citer gratuitement Vital Kamerhe dans un quelconque détournement, lui a valu une cellelule à Makala.

L'homme blanc avait le choix à opérer entre, d'un côté charger sa conscience d'une ignominie bête, et de l'autre, crucifier un innocent pour plaire à un plan machiavélique. Battner a opté pour l'honneur. Il s'est abstenu de mordre à l'hameçon en acceptant volontier de faire la prison.
C'est ici d'ailleurs, pour rappel que ses proches étaient montés au créneau pour dénoncer ce qu'ils ont qualifiée d'affaire politique qui vise à camoufler l'incompétence observée au sommet de l'État.

Il en est également pour Monsieur Jammal Samih qui malgré le poids de l'âge, et la prison qui lui était brandie pour lui arracher l'implication de Vital Kamerhe dans l'affaire d'un présumé detournement d'argent dans la construction des logements sociaux. Le libanais patron de la société Samibo Congo était resté de marbre, aujourd'hui signalé au coffre du CPRK.

Comme qui dirait qu'on est libre en enfonçant Kamerhe et en prison en l'épargnant.

À lire: http://www.lanouvelleafrique.com/news/710/kinshasa-la-justice-confrontera-ce-mardi-25-fevrier-benjamin-wenga-et-david-blattner-dans-l-affaire--programme-de-100

Toutefois, la grande question mérite d'être posée, celle de savoir exactement le vrai mobil ou la vraie motivation qui conduit à une enquête où la règle est la prison.

Elle reste tout entière et suscite une curiosité sur la démarche du ministre de la justice, qui pourtant avait siégé dans le conseil des Ministres au cours duquel le Président de la République avait exprimé toute sa grande satisfaction sur le travail abattu dans le cadre des infrastructures sauts-de-moutons et logements sociaux ce, après sa visite d'inspection.

Affaire à suivre...

La Nouvelle Afrique 





Dans la même rubrique



Commentaires

Morgan kabamba Wed 26 February 2020 14:15

bonjour merci pour l'info. tout ce que je vous demande c'est de recevoir régulièrement les informations dans ma boîte mail.

Athanase Wed 26 February 2020 20:38

Des infos réelles. Félicitations

Athanase Wed 26 February 2020 20:38

Des infos réelles. Félicitations

Athanase Wed 26 February 2020 20:38

Des infos réelles. Félicitations

ylYhaHPO Wed 18 March 2020 12:15

qznKUDMdPc

uvpQrztk Wed 18 March 2020 12:15

wXTaPFQWMosOY

DlEqzxAHwYbgNGZv Sun 29 March 2020 20:58

FgbTwJUycNfEo

SzFZrxRAlKsDE Sun 29 March 2020 20:58

LyZwqaQlrCSVvBt