Filinfo :

Politique : "G. Kyungu se venge d’un échec en propageant un mensonge", retorque le Parti de J. Kabila.

735 Vues

Politique : "G. Kyungu se venge d’un échec en propageant un mensonge", retorque le Parti de J. Kabila.

Par la Nouvelle Afrique

Le parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie trouve grossières les allégations de Gabriel Kyungu Wa Kumwanza sur un revenu mensuel d’un million de dollars imposé aux gouverneurs de province FCC pour le compte du PPRD.

Pour Serge Kadima président de la ligue des jeunes du PPRD, Kyungu Wa Kumwanza a fait une déclaration dont le but est d’amuser la galérie. Et de préciser que le patron de l"Unafec se venge pour avoir été écarté de la course à la présidence du bureau de l’organe délibérant du Haut-Katanga.

Le PPRD estime qu’il est irréfléchi d’exiger des contributions aussi colossales à des provinces qui du reste sont dépourvues des moyens de fonctionnement et dont les les rétrocessions ne sont pas versées :

« J’ai fourni tout un effort absolu pour respecter papa Kyungu wa Ku Mwanza mais je m’interdis de descendre dans les caniveaux pour commenter une déclaration faite dans le but de plaire à une certaine opinion. Je souhaiterais qu’il apporte des preuves parce que je reste convaincu en cent pourcents qu’il n’en a pas. Il n’est pas question que nous puissions faire une pression sur les gouverneurs. Les provinces éprouvent déjà des problèmes de rétrocession, des problèmes de fonctionnement, les défis sont multiples, on ne voit comment on peut s’hasarder pour faire une telle pratique".

Pour le reste, poursuit Serge Kadima sur Top Congo, "je pense que nous mettons ça sur le compte des déclarations politiques, vous connaissez Kyungu wa Kumwanza qui fut candidat président au bureau de l’assemblée provinciale. Nous avons estimé qu’il ne pouvait pas l’être depuis lors il est devenu un aigri qui fait des déclarations dans tous les sens juste pour discréditer la majorité actuelle" .

Ce cadre du parti de Joseph Kabila réagissait ainsi à une dénonciation faite à Lubumbashi par Gabriel Kyungu Wa Kumwanza devant les militants de son parti. Le président de l'Unafec a affirmé détenir des preuves de ses imputations :

« Chaque mois les gouverneurs du FCC versent un million de dollars au PPRD. Voilà pourquoi ils ont tout fait pour nous éloigner. Qu’ils portent plainte, je vais apporter des preuves»

Vous retiendrez que depuis l’élection de Félix Tshisekedi à la présidentielle du 30 décembre 2018, Kyungu Wa Kumwanza s’est rapproché de l’UDPS et en a fait son allié. Il a d'ailleurs déjà été nommé par le président de la République, au conseil d’administration de la SNCC, poste que ce dernier n’a toujours pas occupé. Le ministre de portefeuille étant pointé du doigt accusateur pour entraver cette ordonnance présidentielle.

La Nouvelle Afrique 





Dans la même rubrique


Commentaires