Filinfo :

RDC : Grande prière œcuménique pour la libération de V Kamerhe, l'UNC a relèvé le défi du Triomphal !

854 Vues

RDC : Grande prière œcuménique pour la libération de V Kamerhe, l'UNC a relèvé le défi du Triomphal !

Par la Nouvelle Afrique

La grande prière œcuménique pour la libération de V Kamerhe: l'UNC a relèvé le défi du Triomphal !

Des milliers des kinois se sont rassemblés au niveau du Boulevard Triomphal, dans un culte œcuménique en faveur de la libération sans condition, de Vital Kamhere, le Président National de l’Union pour la Nation Congolaise(UNC), dans un engouement sans précédent, pour atteindre l’objectif.

Dans ce cadre, en dehors de prières animées par des révérends pasteurs et d’autres hommes de Dieu, le Secrétaire Général du parti Union pour la Nation Congolaise (UNC), a tracé la feuille de route de la démarche pour défaire le Président de l’UNC, des griffes de la justice.

Monsieur Aimé Boji, en tant que Secrétaire Général de l’UNC, a tenu à s’exprimer, concernant le sort actuel du Président national de l’UNC. Se remettant à Dieu, il l’a remercié pour la réussite de cette grande messe en faveur de la libération du leader de l’UNC, Vital Kamerhe, détenu, selon lui, injustement, à la prison de Makala, alors qu’aucune preuve probante n’a pas été présenté, lors du procès au premier degré, où, Vital Kamerhe a été condamné à 20 ans de prison et à 10 ans de privation des droits civiques, dont l’éligibilité.

Aimé Boji, compte sur la justice immanente de Dieu, un Dieu juste qui redresse le sort de ceux qui, comme Vital Kamerhe, sont injustement détenus en prison. La réclamation principale de toute la foule présente au culte œcuménique, repose sur l’innocence de ce dernier, dans le procès lui imposé, alors qu’aucune preuve, sur sa culpabilité, n’a été présenté.

Quand, toute cette revendication, est faite devant toute la famille de Vital Kamerhe, son épouse Hamida Kamerhe, ses enfants, sa mère biologique, et diverses  associations et autres soutiens, prouve, à souhait que cette affaire, pour le bien du Congo, doit faire l’objet d’un règlement politique, pour que notre pays ne sombre pas dans une autre crise politique, laquelle, contribuerait à nous embrouiller davantage, alors que la tâche qui est la nôtre, pour notre développement, est encore immense.

Toutefois et ça, il faut le souligner, l'audience du procès  en appel du directeur de cabinet Vital Kamerhe prévue pour ce vendredi 21 août vient d'être renvoyée à nouveau au 18 septembre. Les irrégularités de la saisine constatée par toutes les parties au procès sont les causes de ce report en report.

Notons qu'à cette occasion, Vital Kamerhe a, une fois de plus, sollicité sa mise en liberté provisoire, une demande qui se fera examiner au niveau de la chambre de conseil.

La Nouvelle Afrique 





Dans la même rubrique


Commentaires

kqhPrBMgfJwipvX Sat 29 August 2020 08:34

qHSTALvnsRpYF

vqAJtdRIcyr Fri 11 September 2020 21:22

xOzmXCvdIsRBteAk

sxSTpLkFAmHfQwzX Fri 11 September 2020 21:22

tXqHLkufVe

sykmOTBJKa Tue 15 September 2020 06:03

ZiBPRbKTUcwEsFk

TYRMqCvzdDSsbgc Tue 15 September 2020 06:03

eCzlXJRWhd