Justice : Procès 100 jours, le ministère public requiert 90 mois de prison pour Modeste Makabuza et 15 ans des travaux forcés à charge de Benjamin Wengabasubi.

2273 Vues

Justice : Procès 100 jours, le ministère public requiert 90 mois de prison pour Modeste Makabuza et 15 ans des travaux forcés à charge de Benjamin Wengabasubi.

Par la Nouvelle Afrique

Tois responsables d’entreprises sont à la barre ce vendredi 12 juin dans le procès dit de 100 jours à la prison centrale de Makala. Il s’agit de Modeste Makabuza directeur général de la société SOCOC, Benjamin Wenga de l’OVD et Fulgence Bamaros du FONER.

Dans son réquisitoire l’officier du ministère public a formulé des lourdes peines allant de 90 mois à 15 ans de prison. Aux deux directeurs de l’OVD et du FONER l’OMP a sollicité du tribunal 15 ans des travaux forcés comme peine pénale pour détournements des deniers publics.

Lors des plaidoiries les avocats des trois prévenus vont tenter de prouver l’innocence des de leurs clients en espérant d’obtenir du juge l’acquittement.

Modeste Makabuza est poursuivi pour malversation des fonds alloués aux travaux d’asphaltage d’environs 32 kilomètres des routes dans les villes de Goma  et Bukavu.

La Nouvelle Afrique 





Dans la même rubrique


Commentaires