Haut-Katanga : ACAJ a documenté le réel effectif du personnel de MMG Kinsevere. Il avoisine 1000 agents et non 3000.

1570 Vues

Haut-Katanga : ACAJ a documenté le réel effectif du personnel de MMG Kinsevere. Il avoisine 1000 agents et non 3000.

Par la Nouvelle Afrique

L'ONG ACAJ se réserve le droit de corroborer que MMG Kinsevere dispose réellement de 3000 employés comme il le prétend. Cepandant ACAJ soutient que si pareil effectif s'avérait réel la  thèse de fraude fiscale et fraude à la législation sociale est plausible.

A l'administration fiscale et à la caisse nationale de sécurité sociale ACAJ a obtenu des informations contredisant les allégations tapageuses de MMG Kinsevere :

"Après vérifications notamment auprès de l'administration fiscale et de la caisse nationale de sécurité sociale. Il s'avère que le nombre de 3000 congolais annoncé par MMG Kinsevere SARL comme étant en emploi direct, serait totalement faux et que le nombre réellement y déclaré par elle, n'atteint même pas 1000, inclus les expatriés." conclut l'enquête d'ACAJ.

En effet ACAJ a documenté 791 employés à l'administration fiscale pour janvier 2020 et 920 employés déclarés à l'INSS.

"MMG Kinsevere Sarl, qui ne cesse de rappeler qu'elle est une société aux standards d'éthique très élevés, ne peut ignorer les obligations découlant du nombre des personnes en emploi direct notamment vis-à-vis du fisc et de la législation sociale" souligne ACAJ dans son communiqué.

Auprès de différentes administrations contactées par ACAJ nulle part les 3000 employés ont été retrouvés. Au regard des faits, MMG Kinsevere n'a pas la moitié du personnel qu'il prétend détenir.

"Dans un cas comme dans un l'autre, l'ACAJ estime qu'il s'agit là d'une situation inadmissible dans le chef d'une société qui se dit être aux standards d'éthique les plus élevés et qui, en plus se servirait alors des arguments tirés de la fraude ou des contrevérités pour tenter de faire la morale à notre ONG dont l'une des missions est justement de veiller à l'assainissement du milieu des affaires pour l'émergence d'un pays doté des moyens nécessaires pour sortir notre peuple de la situation actuelle d'extrême paupérisation " a déclaré Georges Kapiamba.

MMG Kinsevere devrait donc se servir d'arguments solides s'il compte obtenir de la justice, la levée de saisie conservatoire de ses comptes bancaires.

La Nouvelle Afrique 





Dans la même rubrique


Commentaires