Nord-Kivu : Les présumés auteurs de l'assassinat de 3 civils à Kirumba déjà aux arrêts, les autorités appellent au calme

881 Vues

Nord-Kivu : Les présumés auteurs de l'assassinat de 3 civils à Kirumba déjà aux arrêts, les autorités appellent au calme

Par la Nouvelle Afrique

La commune rurale de Kirumba en territoire de Lubero au Nord-Kivu connait une accalmie apparente la matinée de ce vendredi 13 mars. Ce, au lendemain d'une série de journées très agitées par des manifestations des populations en colère suite à l'assassinat d'au moins 3 civils par certains agents de l'ordre commis dans cette partie.

Pour calmer l'ardeur des civils rouges de colère, les autorités provinciales ont dû faire une descente sur place. Dans cette délégation venue de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, on a noté la présence de certains députés provinciaux, le vice-président de l'Assemblée provinciale, du commandant de la 34e région militaire ainsi que d'autres personnalités.

À l'issue des échanges fructueux avec la population locale, cette équipe provinciale a obtenu la cessation des manifestations, indique le vice-président de l'organe délibérant du Nord-Kivu, joint au téléphone par la rédaction de la Nouvelle Afrique.

Jean-Paul Lumbulumbu Mutanava informe que parmi les mesures prises, il y a l'arrestation des personnes citées dans ce meurtre mais aussi le remplacement de certains responsables des services de sécurité sur place.

"Nous avons apporté un message de condoléances et d'appel au calme par rapport à ce qui s'est passé. Mais aussi, nous avons pris en compte les recommandations de la population qui a demandé le relèvement de certaines autorités policières et militaires. Je peux même vous rassurer en ce moment qu'un des commandants vient d'être retiré de Kirumba. Les présumés auteurs sont déjà arrêtés, ils vont être déférés devant la justice", dit-il

Il sied de rappeler qu'en moins d'une semaine, trois civils ont été abattus dans cette commune rurale du territoire de Lubero. Certains agents de l'ordre sont pointés du doigt par la population.

La Nouvelle Afrique





Dans la même rubrique


Commentaires