Filinfo :

Kasaï-Oriental : Pénurie d'eau très accrue à Mbuji-Mayi, la population s'en remet aux autorités du pays

724 Vues

Kasaï-Oriental : Pénurie d'eau très accrue à Mbuji-Mayi, la population s'en remet aux autorités du pays

Par la Nouvelle Afrique

Les habitants de la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, ne savent plus à quel saint se vouer.

Pourtant considérée par l'opinion comme source de vie, l'eau est devenue un casse-tête, les robinets étant presque déjà à sec depuis 2 jours maintenant.

Initialement échangé contre 300 FC, le prix d'un bidon d'eau a sérieusement galopé, passant à 800 voire 1000 FC.

Les communes les plus touchées par la carence de cette denrée devenue très rare dans la ville sont Muya et Bipemba. Les femmes ménagères qui se heurtent aux difficultés de s'approvisionner ces 48 dernières heures, lancent un cri plaintif au sujet du calvaire qu'elles endurent. Elles témoignent que les activités culinaires ont largement été affectées par cette pénurie.

"On en a marre. On souffre beaucoup. On a beaucoup de peine, même pour aller au service. On ne sait vraiment pas gérer nos foyers parce qu'on a pas d'eau, on se retrouve dans l'impossibilité d'en avoir", a lancé une femme, interrogée par Top Congo.

Pour leur part, les responsables de la Regideso au Kasaï-Oriental accusent les problèmes d'accès à l'électricité. Jean-Marie Mangato explique que consécutivement à cette situation, sa régie éprouve d'énormes difficultés à desservir en eau toute la communauté à Mbuji-Mayi. Toutefois, le directeur de Mangato appelle à la patience, car, dit-il, des travaux sont en cours pour y remédier.

La Nouvelle Afrique





Dans la même rubrique


Commentaires