Filinfo :

RDC : Kikaya, J.Numbi et Kalev M, instigateurs, protecteurs de Pascal Beveraggi (Dossier)

6329 Vues

RDC : Kikaya, J.Numbi et Kalev M, instigateurs, protecteurs de Pascal Beveraggi (Dossier)

En se déclarant non partant au complot de proroger le mandat de Joseph Kabila au-delà de la limite constitutionnelle, Moïse Katumbi s’était attiré énormément d’ennuis qu’il devint à tout prix l’homme à abattre.

Par la Nouvelle Afrique 

Les embrouilles judiciaires qui conduisirent Moïse Katumbi en exil n’étaient qu’un volet des manœuvres abjectes visant à le faire payer le prix de son revirement.


En homme averti, Moïse Katumbi se résoudra alors en 2015 à travers son épouse de liquider ses actions évaluées à 85 pourcents au sein de MCK qu’il a crée en 1997 sous le label de société Astalia Investment Ltd. 

La société MCK est vendue à Necotrans Mining, société de droit mauricien, qui appartenait au français Necotrans Holding spécialisé dans la logistique internationale, montant convenu, 140 millions de dollars dont 20 millions versés au comptant.

Et afin de solder les 120 millions restants, les deux parties s'étaient fixées une échéance de 3 ans délai compris entre novembre 2015 et novembre 2018 avec une charge d’intérêt de 3 % la première année, 7 % la deuxième et 12 % la troisième année. 

Au lendemain de la vente, le nouvel acquéreur (NECOTRANS) confia son patrimoine à Pascal Beveraggi devenu directeur sur décision de Gregory Querel.

Des jours passèrent et des démêlés politico-judiciares contraignirent Moïse Katumbi à l'exil, quelques semaines seulement après, MCK devient NB Mining, avec à la tête Pascal Beveraggi. Une occasion qui, à l'absence de Katumbi lui servit de terrain propice pour poignarder son ancien employeur. 

Sautant sur les différends politiques qui opposaient l'ex Gouverneur et l'ancien chef de l'Etat, Beveraggi se lança dans la campagne de soudoiement, et la cour du fermier de Kingakati céda au barantin. 

Il rapproche les anti-katumbi, John Numbi, Kalev Mutond et en-tête Kikaya Bin Karubi qui deviendra par la suite associé. L'ancien conseiller diplomatique Bin Karubi présenta Pascal Beveraggi au Boss (Kabila). Tout est fait Kabila est vite séduit par une autre voie pour amollir Moïse Katumbi que tout le monde considérait comme potentiel adversaire du camp Kabila aux élections prévues en 2016 qui n’ont finalement eu lieu. 

Joseph Kabila ébloui par le schéma, mordit à l'hameçon. L'objectif est simple, faire disparaître MCK, et ses 120 millions que lui doit Necotrans.

Aubaine pour Monsieur Beveraggi qui intensifie les contacts avec tout le clan Kabila et bénéficie des avocats que les fidèles de l'ex Président puisent du profond de leur famille et mettent à sa disposition.

Le Français Beveraggi sous l'encadrement de Kikaya Bin Karubi, John Numbi et Kalev amorça les démarches pour placer la société en redressement judiciaire ce, après l'avoir asphyxiée à dessein pour atteindre l'objectif de sa liquidation.

Jerome Kitoko alors Premier président de la cour suprême de justice opposa son refus contre les manoeuvres dilatoires sur une société qu'il dira reconnaît bel et bien appartenir à Moïse Katumbi et qui est en instance litigieuse d'argent que lui doit Necotrans.

Malheureusement le sage comportement de l'homme de droit, n'a pas outre mesure empêché l'ancien conseiller diplomatique de Kabila, Monsieur Kikaya Bin Karubi, l'homme qui, aujourd'hui fait de Félix Tshisekedi sa bête noire, à contourner les services pour imposer ses lois en complicité avec l'ancien AG de l'ANR. 

Bon gré malgré, Ils finirent par placer surnoisement NB Mining dans l’incapacité de s’acquitter de 120 millions de dollars que Necotrans doit à MCK et le redressement judiciaire s'ensuivit. C'était un pas vers la guillotine de Moïse Katumbi, voulue car les finances ne faisaient pas défaut.

Il faut dire, qu'en dépit de ces facilités du régime Kabila, le "Muzungu" devenu anti-Katumbi est gâté, NB Mining ne s'acquittait ni des taxes, moins encore de la TVA. Cet argent qu'on verserait aux comptes du trésor public servent jusqu'aujourd'hui au butin de guerre obtenu sur le front Katumbi. 

Et les trois gaillards à savoir Kikaya, John Numbi et Kalev ont pu aligner ce sou en terme de rémunération qu'ils palpent mensuellement. Un gagne facile qui fait opulemment d'eux propriétaires des maisons, hôtels, fermes...à Kolwezi et dans le Haut-Katanga.

Aussi signale-t-on ces pratiques aussi peu recommandables restent d'actualité. Des sources bien introduites renseignent d'ailleurs que l'ancien Chef de l'ANR continue à percevoir chaque fin du mois des dividendes sur plusieurs sociétés.

Il est donc déplorable voire inadmissible qu'au moment où le pouvoir de Félix Tshisekedi a besoin des moyens pour répondre aux exigences des congolais, que Kikaya, Kalev se complaisent à se servir de l'argent dû au Trésor public pour des fins inavouées. 

C'est ce mépris aux lois du pays qui a même poussé Monsieur Berevaggi à leur emboîter. Profitant de cet état de choses, Pascal Beveraggi avait levé l'option en ce qui le concerne de transférer son argent à l'étranger dans un compte tenu par sa femme dont il dit pourtant avoir eu divorce. La stratégie du français et de ne laisser une seule trace d'argent qu'il a amassé et continue à percevoir sur le dos de MCK.

Notons que même après l'arrêt définitif de la cour de Paris donnant raison à MCK, Pascal Beveraggi continue à occuper les bureaux de MCK, à exploiter les engins de cette Société, et en dernières nouvelles, le Français est déjà dans la demarche auprès de la Direction Générale des Duanes et Accises pour obtention d'une autorisation pour faire évacuer les matériels et engins de MCK vers la Guinée. Kikaya Bin Karubi, qui lui apporte ses services dans ce sens est celui, d'ailleurs qui aurait conseillé à Beveraggi à se déclarer non concerné par verdict de la cour de commerce de Paris.

La Nouvelle Afrique 





Dans la même rubrique



Commentaires

nrycHVPLavAmhSwG Wed 18 March 2020 12:16

yfejGXzVZrsAKlnv

PkTfUShBrpOzsM Wed 18 March 2020 12:16

kaFcTEivRXmLPV

MPsBHJTaXdSOF Sun 29 March 2020 20:59

MAkoXKhWVFGD

YEkpWUqMl Sun 29 March 2020 20:59

lOkVBjNMuYWmrw