Filinfo :

RDC : l'OGEFREM doté d'un Plan décennal

213 Vues

RDC : l'OGEFREM doté d'un Plan décennal

Par la Nouvelle Afrique

La révélation est du Directeur général de cet l'Office Général de Fret Maritime Patient Sayiba, qui lors du 40ème anniversaire de cet établissement ce novembre 2020 a porté à la connaissance d'un public visiblement select à ce grand rendez-vous. 

L'on peut même dire que ce plan décennal est le meilleur cadeau que le numéro un de cette entreprise a offert à offrir à l'OGEFREM pour baliser son avenir sur les dix prochaines années, afin de le rendre encore et davantage reluisant qu'il ne l'est à ce jour, avant qu'il ait dressé un bilan marqué par son apport dans le gonflement de l'assiette fiscale.

Toutefois Patient Sayiba a indiqué que le chemin parcouru a été, certes long, complexe et oscillant, mais porteur des progrès indubitables. Lesquels progrès ont fait que l'Office soit bien portant, par la stabilité sociale de son personnel qui y règne actuellement et ses actions qui sonnent plus que les mots, la fierté indéniable, non sans les 40 ans parcourus parsemés des combats et des victoires, englobés dans 16 axes essentiels.

Des hommages ont été rendus au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, au Gouvernement de la République, représenté pour la circonstance par le vice-ministre au transport, à tous ceux qui ont bel et bien accepté de rehausser. Aux agents, il a été demandé de donner le meilleur d'eux-mêmes pour le rayonnement de cet Office en gardant le même élan pour la continuité de la paix qui y est présentement une réalité vivante.

Du plan décennal ​​​ 

Il faut entendre des grandes articulations dudit Plan déclinées dans les lignes stratégiques suivantes dans le domaine de la gestion du fret et suivi des cargaisons de l'Ogefrem, ce Conseil des Chargeurs de la RDC et Conseiller Technique du Gouvernement en matière du Transport des Frets :

1. Passer de la gestion documentaire, à une gestion électronique du fret, grâce notamment aux outils de géolocalisation et aux liaisons satellitaires ;

2. Passer des fiches électroniques documentaires  à l'utilisation des puces électroniques ;

3. Réguler l'accès au fret congolais par l'enregistrement et la conclusion des contrats d'adhésion avec les différentes entreprises de transport maritime, aérien, routier, fluvial et ferroviaire ;

4. Assurer la sécurité et éventuellement l'escorte des convois dans tous les corridors de désenclavement ;

5. Et assurer la couverture intégrale du fret, quel que soit le mode de transport et le point d'accès et de sortie.

Dans le cadre de la facilitation et assurance aux chargeurs, l'Ogefrem compte assurer par ce plan décennal : 

1. La défense et la représentation des intérêts des chargeurs (importateurs et exportateurs) tout au long de la chaîne de transport multimodal, afin de rendre les importations moins chères et les exportations plus compétitives ;

2. L'appui et la contribution au processus de dématérialisation et de simplification de toutes les procédures en matière d'importation et d'exportation, principalement celles douanières ;

3. La création des bourses de fret, aussi bien sur le territoire national que dans les différents ports internationaux de transit ;

4. La régularisation et la facilitation du commerce international, grâce notamment à la soudure à opérer aux différents points de rupture des charges par le développement et l’opérationalisation des plateformes logistiques, notamment à Lufu, Kasindi, Dilolo, Sakania, Kamanyola, Ishasha, Bunagala, Mahagi, Aru, Ndu, Zongo, Kalambambuji et Sakabinda ;

5. Et l'assistance et la prestation des services d'appui aux chargeurs dans l'importation et l'exportation.

Dans le cadre de la contribution à l'économie et aux finances publiques, l'Ogefrem n'est pas en reste :

1. Le multiplicateur des recettes publiques grâce notamment à la communication au cordon douanier de la vraie valeur des produits importés ;

2. Un bouclier contre l'entrée au pays des marchandises dangereuses et la sortie frauduleuse de certaines ressources nationales;

3. Une véritable banque des données commerciales de l'économie congolaise et celles relatives au transport et à la logistique internationale ;

4. Un opérateur assurant la veille dans les corridors de désenclavement;

5. Et un acteur clé dans la promotion du commerce extérieur de la RDC.

De la gestion administrative et financière, l'Ogefrem compte devenir:

1. Un office complètement digitalisé, en utilisant les outils d'une gestion moderne et conforme aux pratiques internationales ;

2. Un cinquième acteur à part entière dans l'ordre opérationnel aux frontières ;

3. Un acteur incontournable et occupant une place de choix dans les concerts des établissements publics et entreprises du portefeuille de l'État congolais ;

4. Un office disposant des immeubles modernes et bien équipés dans toutes les entités territoriales décentralisées, même pour les représentations à l'étranger ;

5. Une entreprise disposant d'un personnel compétent et qualifié, aux capacités constamment renforcées, tout en veillant à l'amélioration de son traitement social ;

6. Un établissement public justifiant d'une gestion financière et administrative aux processus informatisés;

7. Un office jouissant d'une croissance continue et soutenue de ses revenus;

8. Un organisme public ayant apuré l'essentiel de ses engagements et dettes financières, commerciales et sociales ;

9. Et un établissement public disposant d'une convention collective mise à jour et adaptée au contexte économique et sociale actuel du pays.

Pour concrétiser ce plan décennal, le DG Patient Sayiba demande aux agents Ogefrem de rester unis en travaillant la main dans la main en respectant les textes qui les régissent pour hisser encore plus haut l'image de cet établissement pour le bien de la République.

La Nouvelle Afrique 

 





Dans la même rubrique


Commentaires

HkMLWvxlOVA Wed 25 November 2020 16:14

rNyYwxIVmRKHQd

inDgmAPldZ Wed 25 November 2020 16:14

gldpGnDyqxvb