Diplomatie : Pourparlers RDC-Zambie après la prise d'otages de quelques éléments FARDC par les soldats Zambiens

716 Vues

Diplomatie : Pourparlers RDC-Zambie après la prise d'otages de quelques éléments FARDC par les soldats Zambiens

Par la Nouvelle Afrique

Des experts congolais et zambiens sont en pourparlers depuis mardi à Lubumbashi, au sujet d’un conflit frontalier qui oppose la République Démocratique du Congo et la Zambie depuis mars de l'année en cours. 

L'AFP qui livre cette information est revenue sur la genèse du conflit qui est partie des combats entre l'armée Congolaise et zambienne après que des soldats zambiens ont occupé deux villages de la province du Tanganyika dans l'ex Katanga qui avait coûté la vie à un soldat de deux côtés.

Alors que le gouvernement congolais avait annoncé que les troupes zambiennes s'étaient retirées des villages après la médiation de la Communauté régionale de développement de l'Afrique australe, un responsable du Haut-Katanga a déclaré à l'AFP que les troupes zambiennes n'avaient pas quitté le pays mais s'étaient déplacées à moins de trois kilomètres (deux miles) de la frontière.

Et à ce dernier d'affirmer que les FARDC qui voulaient se redéployer dans les coins jadis occupés par l'armée zambienne ont été pris en otage:

«Nos soldats qui voulaient se redéployer dans la région ont été pris en otage pendant plus de trois heures par les troupes zambiennes».

Néanmoins, le Gouverneur du Haut-Katanga Jacques Kyabula hôte de ces pourparlers de cinq jours, dit toute sa conviction quant au dénouement de la crise, de voir les deux délégations privilègier les intérêts de deux peuples:

«Je reste convaincu que les deux délégations ne manqueront pas de donner la priorité aux intérêts de nos peuples», a-t-il déclaré. 

En attendant l'arrivée dans les prochains jours du ministre zambien de la Défense, Davies Chama à Kinshasa, rappelons qu'il existe un traité signé en 1989 par la RD Congo et la Zambie qui avait déjà résolu le différend hérité de l'époque coloniale sur la délimitation des frontières terrestres et lacustres entre le lac Mweru et le lac Tanganyika, sur une distance d'environ 200 kilomètres. 

La Nouvelle Afrique





Dans la même rubrique


Commentaires

xSVCEXRcDlZKYH Sat 29 August 2020 08:35

TZSbUVRxDdakBF

ovaQwNURPbWI Fri 11 September 2020 21:26

qoKDUZjSPHAXck

WzjGgTyYtPMohl Fri 11 September 2020 21:26

HnPcsKIWoAmvqiB