Filinfo :

Justice : 14 ans après, l'ancien seigneur de guerre congolais Thomas Lubanga, à la porte de sortie de la prison

1030 Vues

Justice : 14 ans après, l'ancien seigneur de guerre congolais Thomas Lubanga, à la porte de sortie de la prison

Par la Nouvelle Afrique

Thomas Lubanga, ancien seigneur de guerre congolais, premier homme à avoir été condamné par la Cour pénale internationale (CPI), se trouve maintenant à un pas de sa liberté.

Le leader de l'Union des patriotes congolais (UPC) qui avait été arrêté entre les 16 et 17 mars 2006 en RDC avait été condamné par la justice internationale pour son rôle joué dans le recrutement d'enfants soldats et pour des crimes de guerre.

Pour le chargé de sensibilisation de la CPI en RDC, aucune raison de le maintenir en prison ne tiendra plus debout après le 15 mars, jour où sa peine devra s'achever.

"Sa peine prend fin le 15 mars 2020. À partir de ce moment là, il n'y a plus de raisons pour qu'il soit en détention au regard des procédures initiées par la Cour pénale internationale et qui ont abouti à sa condamnation", a lâché à Top Congo, monsieur Patrick Tshibuyi.

Ce dernier espère ainsi que les autorités congolaises agiront de manière à faciliter la libération de l'ancien prisonnier de la CPI 

" Nous pouvons imaginer que l'État congolais prendra des dispositions pratiques et logistiques pour qu'il soit libéré ", espère-t-il.

Pour la petite histoire, Thomas Lubanga avait été condamné par la CPI après le procès tenu à la Haye du 26  janvier 2009 au 26 août 2011. Après avoir purgé 9 des 14 ans de sa peine à la CPI, fin 2015, il est alors remis aux autorités de RDC, le pays qu'il a choisi pour terminer sa détention sur demande de la Cour pénale. Depuis, il était détenu à la prison centrale de Makala à Kinshasa.

La Nouvelle Afrique





Dans la même rubrique


Commentaires