Filinfo :

RDC : Devant le corps diplomatique, F. Tshisekedi définit sa politique extérieure

968 Vues

RDC : Devant le corps diplomatique, F. Tshisekedi définit sa politique extérieure

Cérémonie d'échanges des vœux ce jeudi 30 janvier au palais de la Nation entre le président congolais et les ambassadeurs accrédités à Kinshasa. 

Par la Nouvelle Afrique 

Au cours de ces  cérémonies, Félix Tshisekedi est largement revenu sur les méthodes qu'il a mises ou qu'il compte mettre en place au cours de son mandat pour booster la RDC à l'émergence.

Dans son allocution devant le corps diplomatique, le chef de l'État a d'abord démontré la nécessité pour le Congo de pactiser avec les pays amis pour son développement avant d'expliquer que son souci est de briser le mutisme qui a marqué les relations diplomatiques de la République démocratique du Congo au cours de dernières années. C'est d'ailleurs à ce stade qu'il a justifié les tournées qu'il a effectuées à travers le monde depuis sa prise de pouvoir.

"La cérémonie de ce jour constitue une occasion pour consacrer la pratique diplomatique qui nous permet d'échanger nos voeux. Elle me donne l'opportunité de vous rappeler la place qu'occupe la diplomatie dans ma vision pour le développement de la République démocratique du Congo comme je l'ai mentionné tant dans mon discours d'investiture que dans celui sur l'État de la Nation. Durant l'année qui vient de s'achever, j'ai voulu, à travers mes différentes tournées, briser l'isolement diplomatique dans lequel se trouvait mon pays et d'améliorer les relations de coopération avec nos voisins, de normaliser les relations avec l'Afrique et la  Communauté internationale. Aujourd'hui, la RDC a repris sa place dans le concert des Nations", se réjouit le chef de l'État.

Le président Tshisekedi s'est alors félicité des efforts fournis de ce côté là et a alors annoncé qu'au mois de mars prochain, la RDC accueillera un dialogue interrégional entre l'Union européenne et l'Afrique.

"Pour faire face aux multiples défis internes et externes auxquels est confrontée la RDC, j'ai décidé la redéfinition de la politique extérieure de mon pays avec comme objectif de le doter d'une diplomatie qui soit à la hauteur d'un pays stable, fort et prospère au coeur de l'Afrique. C'est ainsi que la RDC abritera à partir du mois de mars, le dialogue interrégional Union européenne-Afrique, conformément à l'accord de Cotonou et organisera une conférence diplomatique pour débattre sur le contour de cette nouvelle diplomatie que j'attends impulser.", révèle-t-il.

Signalons que 128 diplomates ont pris part à cet échange des voeux parmi lesquels on a noté la présence des chefs de mission des organisations internationales et des agences du système des nations unies ainsi que des ambassadeurs.

La Nouvelle Afrique





Dans la même rubrique


Commentaires