Filinfo :

Lualaba : vente de 2 hectares de l'Hôpital de Mwangeji, E.Longondo pas d'accord

495 Vues

Lualaba : vente de 2 hectares de l'Hôpital de Mwangeji, E.Longondo pas d'accord

Par la Nouvelle Afrique

Il s'agit d'une alerte à prendre avec tout le sérieux, puisqu'elle vient d'une personnalité, et non des moindres, le ministre national de la santé, Eteni Longondo.

"Des sources concordantes, il me revient d'apprendre qu'une partie du terrain de l'hôpital général de Référence de Mwangeji vient illégalement d'être vendu à un expatrié ", écrit le numéro un de la santé nationale au Vice-premier et ministre de l'intérieur et sécurité, tirant ainsi la sonnette d'alarme.

Dans cette coorespondance du 12 décembre 2019, le ministre de la santé dit détenir des informations compromettantes sur la vente de cet espace avec, malheureusement, " le concours de ceux-là qui sont appelés à préserver les biens et intérêts de l'État congolais". Eteni Longondo craint que ceci préjudicie gravement le travail rendu à la population locale

"Une superficie d'au moins 2 hectares de cet hôpital d'après les données en ma possession vient d'être spoliée et le dépôt de vaccin financé et construit par les partenaires techniques et financiers œuvrant dans ce secteur exposé à une éventuelle destruction", lit-on.

De même, le Ministre de la santé indique à son collègue de l'intérieur, que cette situation inexplicable et injustifiée a créé une tension inutile alors que le pays a besoin de toute sérénité nécessaire, indispensable à l'action publique au bénéfice de la population  qui, du reste, ajoute-t-il, ne permettra pas de mettre correctement en oeuvre le plan de développement sanitaire dans cette partie du pays.

Le vœu d'Eteni Longondo est de voir les autorités compétentes, annuler cette vente qui a porté sur fond du domaine public de l'État et de rétablir ainsi l'Hôpital Général de Référence de Mwangeji dans ses droits.

 

Décidément toutes les explications du gouverneur du Lualaba Monsieur  Richard Muyej déclarant avoir réaffecté un espace vide à la recherche des moyens financiers pour améliorer les structures de l’hôpital Mwangeji, sa réfection et ses équipements n'ont  pas convaincu le Ministre national de la santé et plusieurs notables du Lualaba.

Notons qu'au mois de novembre de l'année dernière, la vente d'une partie de la concession de l'hôpital Mwangeji avait fait objet d'une question orale initiée par l’honorable Mushidi Mutund Gaston adressée au ministre provincial en charge de l’éducation, santé et relation avec le parlement.

La Nouvelle Afrique

 





Dans la même rubrique



Commentaires

iPnULXkcIMRBlhuz Wed 18 March 2020 12:17

qxcozCXbKRYe