Filinfo :

RDC : Caisse nationale de péréquation et arriérés des assemblées provinciales, Sylvestres Ilunga fait promesses

340 Vues

RDC : Caisse nationale de péréquation et arriérés des assemblées provinciales, Sylvestres Ilunga fait promesses

Par la Nouvelle Afrique

Des solutions urgentes pourraient incessamment être trouvées au sujet notamment des arriérés de 2020 que connaissent les provinces du pays. 

Cette assurance est du chef du gouvernement congolais donnée au cours d'une séance de travail à la Primature avec les représentants des bureaux des Assemblées provinciales.

Devant ses interlocuteurs, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a annoncé, tel que promis dans son programme d'action, que le gouvernement congolais a ouvert un compte en banque en vue de rendre opérationnelle la Caisse nationale de péréquation. Il a également abordé la question des 40% qui reviendraient à chaque province.

Le premier ministre a dit souhaiter voir la RDC se développer à partir des entités décentralisées, c'est pourquoi, estime-t-il, il faudra lutter contre le déséquilibre de développement entre les provinces. Pour lui, cela jouera beaucoup sur l'amélioration des conditions de vie des Congolais partout au pays.

Il faut peut-être le rappeler, dans son programme d'action, le premier ministre congolais avait indiqué qu'il veillerait à la redistribution équitable des ressources financières du pays à travers la Caisse nationale de péréquation.

En plus de cette caisse, il a été entre autres questions, celles liées à la sécurité et le fonctionnement des assemblées  provinciales des différentes provinces.

À ce stade, le premier ministre s'est montré attentif et a promis son implication pour dégager les arriérés des élus provinciaux à travers tout le pays affirmant qu'il prendra langue avec le ministre des finances, celui du budget et le directeur de la Banque Centrale du Congo.

Toutefois, selon l'honorable Norbert Bisimwa Yabe, président de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu, le chef de l'exécutif national les a rassuré du début des solutions fin mars 2020 ce, en réponse aux problèmes des émoluments et frais de fonctionnement des organes délibérants.

La Nouvelle Afrique





Dans la même rubrique



Commentaires

EhMHoRZneuU Sun 29 March 2020 21:03

DvoVfAPuUHRcL

RPLhJDpaZ Sun 29 March 2020 21:03

dSfeCHRgxEt